Endurance Shanghai – 07-08/10/2018.

Elle la voulait, elle l'a fait : la Chine a créé sa première grande course d'endurance, la SIC888, appelée à devenir rapidement un grand rendez-vous annuel international. L'Empire de Milieu, premier marché automobile mondial, s'affirme de plus en plus comme un pays majeur de la compétition automobile.

Plus de vingt teams représentant cinq catégories (du TP1 au GT3) ont participé à cette course inaugurale qui s'est tenue sur le circuit international de Shanghai. Déjà très impliqué dans la région Asie-Pacifique, le Liqui Moly Team Engstler a engagé une Golf GTI TCR pour Théo Coicaud, Luca Engstler (tout frais champion en TCR Asia) et Diego Moran (3e de la saison TCR Asia).

Très à l'aise dès les essais libres, le trio a confirmé par la suite. Engstler a réalisé la pole position des TCR avec près de 2'' d'avance sur le deuxième. C'est aussi l'Allemand, plus expérimenté pour gérer le trafic et les importantes différences de vitesses entre les catégories, qui a pris le départ et contenu les assauts des voitures concurrentes dans les premiers tours, avant de prendre le large. Les pilotes se sont ensuite relayés au rythme de 30 tours chacun pour rejoindre l'arrivée en tête avec deux tours d'avance sur les deuxièmes et après 6h18 d'effort collectif.

SIC888 : le week-end des premières pour Coicaud

1ère visite en Chine, 1ère endurance et 1ère victoire à Shanghai : pour Théo Coicaud, ce week-end a été riche à tout point de vue ! « C'était vraiment génial » confie le pilote. « Le circuit est magnifique. Il respire la F1. Et le team a été top tout au long de l'épreuve. C'était beaucoup de plaisir. Je m'entends très bien avec Luca et on roule dans des temps très proches. Diego a bien roulé lui aussi et le team a géré la stratégie et les passages au stand à la perfection. On termine quand même 4e au général, devant des GT4. J’ai fait le dernier relais. C'est sympa de finir le job et de passer la ligne d'arrivée en vainqueur. »

Désormais retour aux stages de coaching en école de pilotage et aux épreuves de certification qu'il va passer à la fin du mois pour l'obtention du brevet de moniteur. Le pilote normand est aussi en attente de son planning de roulage d'intersaison qui lui permettra de lancer sa campagne 2019 en TCR Germany dans les meilleures conditions. Enfin, sa participation à un championnat TCR hors Europe serait à l'étude. A suivre…

T.P.

> Les photos <