Eurocup – Paul Ricard – 26/27 août 2017
Titulaire d’une wild card, Théo Coicaud s’est confronté pour la deuxième fois aux expérimentés pilotes de la Fomula Renault Eurocup. Si les résultats ne sont pas significatifs, le pilote normand a affiché quelques progrès dans cette série relevée et mesuré les améliorations qu'il doit apporter à son pilotage pour viser plus haut.

Au chapitre des éléments à mieux maîtriser, l'exploitation des pneus est clairement au programme. En difficulté pour tirer le meilleur du « jus » de ses pneus neufs, Théo Coicaud est passé à côté de ses qualifications et se place 31e sur la grille de la Course 1 et 28e sur celle de la Course 2.

Un premier départ très réussi

Il n'est jamais simple de bien démarrer du fin fond de la grille, surtout sur le circuit Paul Ricard où le pilote ne voit même pas les feux pour le départ ! A l'instinct, Théo Coicaud va pourtant réussir un excellent envol qui lui permet de se positionner idéalement pour le « S de la Verrerie » où il double trois concurrents d'un coup par l'extérieur. Belle manœuvre !

Il poursuit sa solide remontée jusqu'au drapeau à damier qu'il franchit en 18e position. Avec 13 places de gagnées, le pilote de la Formule Renault 2.0 #41 réalise une course solide en comparaison avec sa première expérience en Eurocup au Nürburgring où il avait terminé à une lointaine 30e place…

Une deuxième course moins tranchante

Après un bon départ, Théo Coicaud entame sa remontée. Mais elle va être moins performante que la première version : « seulement » six positions gagnées. Il passe la ligne d'arrivée à la 22e place.

L'apprentissage du haut niveau se poursuit pour le jeune havrais qui, il faut le rappeler, a débuté très tardivement dans le sport auto alors qu'il doit faire face à des concurrents qui liment l'asphalte depuis leur plus tendre enfance. Cette course en Eurocup aura été l'occasion de prendre encore de l'expérience et de dessiner quelques pistes de travail pour les jours à venir, avant de retrouver la Northern European Cup les 16 et 17 septembre prochain au Nürburgring.