Engagé en Challenge Monoplace de la série VdeV avec son team R-ACE GP, Théo Coicaud parfait sa préparation d'intersaison. Si les essais privés restent au programme, rien ne vaut en effet la confrontation directe en piste…

C'est d'autant plus vrai que ses coéquipiers de R-ACE GP sont aussi de la partie et qu'ils seront de sérieux candidats à la victoire en Formule Renault 2.0 NEC. La preuve avec la qualification de Portimao qui voit le jeune normand manquer la pole position sous la pluie pour 7/100e seulement et accompagner son coéquipier Benyahia, poleman, sur la première ligne.

En dents de scie au Portugal (28 – 30 avril 2017)

En Course 1, Théo Coicaud réalise le hole-shot, mais Michael Benyahia passe vite à l'offensive et s'envole vers la victoire. Après avoir rétrogradé au classement, il remonte finalement en 4e position.

Le scénario de la Course 2 ressemble beaucoup à la première manche à une exception de taille : après un nouveau départ canon et même s'il se fait reprendre par Benyahia, Théo Coicaud ne commet aucune faute et préserve sa seconde place sous le drapeau à damier.

La Course 3, va être plus mouvementée. Tassé au départ alors qu'il s'élance en quatrième position, il perd une place mais revient rapidement au pied du podium avant qu'un drive through, pour franchissement de la ligne de course, ne le rejette à la 10e place.

Du solide au Castellet (26 – 28 mai 2017)

Trois journées de roulage précèdent un beau week-end varois où Théo Coicaud signe le 6e temps des qualifications. La faute à une panne survenue sur sa monoplace deux tours seulement après le début de celle-ci, alors que les pneus allaient enfin donner tout leur potentiel.

En Course 1, il réussit à accrocher une belle 4e place à 5/10e seulement du podium avec le deuxième meilleur tour en course en prime. Bis repetita en Course 2, avec une nouvelle 4e place. En partant 3ème de la Course 3, Théo Coicaud va finalement concrétiser en ralliant l'arrivée à une belle 2ème place qui participe au triplé de R-ACE GP (1er, le Champion du monde de Kart junior Logan Sargeant – 3ème, Michael Benyahia).

Les choses sérieuses vont commencer avec le lancement, le 23 juin à Monza, du Championnat Renault FR 2.0 NEC. Ce programme sera étoffé avec trois participations en Eurocup, au Nürburgring, au Castellet et à Barcelone. Mais avant cela, deux épreuves majeures attendent Théo Coicaud : le BAC, et… Le permis de conduire !