Championnat de France F4 / GT Tour Magny-Cours.
C'est au tour du célèbre circuit de Magny-Cours d'accueillir la quatrième manche du Championnat de France F4. L'occasion pour Théo Coicaud de confirmer dans cette deuxième partie de saison les progrès entrevus à Lédenon.

La confirmation va arriver dès les essais. Théo, longtemps à la lutte avec Michael Benyahia, signe un 4e chrono probant à moins de 4/10e de la pole enlevée par l'inarrêtable Yifei Ye. Il complète ainsi la deuxième ligne de fort belle manière, le Marocain suivant en 5e position.

Course en solitaire

La première manche du week-end va respecter une certaine logique, chacun finissant peu ou prou à sa place de départ. Le pilote du Havre réussit un bon « start », à l'image de l'ensemble du plateau, mais ne parvient pas à accrocher le trio qui le précède et voit Yifei Yé s'envoler.

Un temps sous la menace de Mela et Jean revenus dans ses échappements, Théo hausse le rythme pour se donner de l'air et franchir le drapeau à damier en solitaire. Parti 5e sur la grille de départ (la Course 1 retenant le 2e meilleur temps des qualifications), il emmène donc sa Signatech Renault F4 à la même position à l'arrivée…

A la bagarre !

Autant la Course 1 s'est déroulée dans une relative tranquillité, autant la Course 2 va animer la fin de journée. Avec une grille de départ inversée pour les dix premiers de la première manche et qui voit Théo s'aligner en 6e position, les hommes en forme du week-end ont semé la zizanie au sein du peloton.

Theo-Coicaud-Magny-Cours-2016_8Prompt au départ, le pilote de #27 arrive lancé dans le paquet à l'amorce de la courbe d'Estoril avec Karkosik à l'extérieur, lequel a totalement manqué son départ depuis la pole. Théo ne lâche rien et maintient sa trajectoire mais ça ne passe pas à deux et le Polonais part visiter les dégagements. Une place de gagnée ! Dans la foulée le havrais entame une attaque pour le gain de la 4e position mais voit son audacieuse manœuvre échouer et même Magnus lui passer devant.

Le voilà 6e au sein d'un peloton de dix voitures groupées en moins de 5” mais sans être menacé pendant plusieurs tours avant de voir le leader du championnat revenir au contact. Les derniers tours vont donner lieu à une bataille de haute lutte dont le pilote normand va sortir gagnant. Tenir tête à Yifei Ye, vainqueur de 14 manches cette saison, ce n'est pas rien !

Une opportunité avortée

4e sur la grille, Théo Coicaud touche enfin les dividendes de ses bonnes qualifications pour cette Course 3 et peut entrevoir de réelles chances de podium. Solide au départ, il maintient sa position puis attaque Javier Cobian qui lui oppose une résistance virile voire limite, les pneus des deux monoplaces finissant par se toucher, heureusement sans conséquences.

En tête du groupe des poursuivants devant Benyahia, Jean et Chevalier, le natif de l'Eure ne cède que devant le Marocain mais reste toujours avec le podium en ligne de mire jusqu'au fatal 9e tour. Là, Pierre-Alexandre Jean, le tout frais vainqueur de la 2e manche du week-end, attaque Théo au freinage d'Adélaïde sur la trajectoire intérieure. Trop optimiste, il bloque légèrement ses roues et c'est le contact. Les deux pilotes qui manifestent chacun leur mécontentement, restent dans le bac à gravier, mais c'est bien Jean qui reçoit une pénalité de 5 places.

Une remontée à la mode Coicaud

14e sur la grille de la Course 4 suite à son abandon dans la manche précédente, Théo va faire parler la poudre pour venir chercher les points.

Après un départ prudent, il gagne une place dès le premier tour dans un cafouillage à Adélaïde, puis une deuxième, une troisième, une quatrième au tour 4… Des dépassements parfois sur le fil mais toujours corrects qui vont le propulser 10e à la mi-course puis 9e quand la voiture de sécurité va faire son entrée en piste, suite à un accrochage entre Baradat, Sierra et Jean.

Les pilotes du Championnat de France F4 ne seront relâchés que pour une ultime boucle durant laquelle Théo gagnera une nouvelle position. Une belle course pour terminer le meeting de Magny-Cours, mais un peu frustrante devant le potentiel de vitesse affiché en qualifications et sur cette Course 4.

« C'est un week-end mitigé pour moi, avec du bien et du moins bien. Le côté positif c'est les qualifications avec un 4e temps à 1/100e du troisième. D'habitude, je suis plus souvent entre 6 et 10, mais c'est vrai que je suis assez à l'aise sur cette piste. » confie Théo en cette fin de week-end. « Le petit point négatif, c'est qu'à chaque début de course je n'étais pas directement dans le rythme ce qui m'empêchait de suivre le top 3. Finalement, en course 1 et 2, je garde ma place de départ avec une belle défense contre Yifei Ye dans la 2. En course 3 ça se passe plus mal et en course 4, j'ai pu faire de beaux dépassements ! Je pense que sans la voiture de sécurité je pouvais encore gagner 2 ou 3 places car ça roulait moins vite devant, c'est dommage. Maintenant place aux vacances ! »

L'ensemble des pensionnaires de l’Autosport Academy FFSA a désormais rendez-vous au Mans du 9 au 11 septembre où se déroulera, de nouveau dans le cadre du GT Tour, la cinquième manche de la saison.

Classement Général

  1. Yifei Ye (378 points)
  2. Gilles Magnus (212 points)
  3. Pierre-Alexandre Jean (151 pts)
  4. Hugo Chevalier (141 points)
  5. Javier Cobian (137 points)
  6. Michael Benyahia (134 points)
  7. Tristan Charpentier (101 points)
  8. Théo Coicaud (100 points)