Championnat de France F4 / GT Tour Lédenon.

Troisième levée du Championnat de France F4 qui marque la mi-saison, les qualifications sur le circuit de Lédenon ont révélé un resserrement des performances au sein de la première moitié du peloton.

Derrière le trio « infernal » Ye/Mela/Magnus, six pilotes sont regroupés en à peine 2/10e, Théo Coicaud bouclant l'exercice du chronomètre en 9e position, à moins de 8/10e de la pole. Pas de quoi satisfaire le pilote normand, un temps 7e et en progression constante, avant de connaître une sortie de piste stoppant son effort.

Si proche, si loin…

10e sur la grille, Théo va réaliser une Course 1 très solide. Auteur d'une remontée propre et nette dans la hiérarchie, il termine 5e, dans les échappements du groupe qui lutte pour le podium. Malheureusement, pour être sorti brièvement des lignes de course, il hérite d'une pénalité de 30″ qui le fait retomber à une triste 14e place au regard de sa prestation convaincante.

Une remontée spectaculaire

La Course 2 sur le « toboggan cévenol » va beaucoup ressembler au premier épisode mais avec une issue bien plus favorable ! Parti en 14e position, Théo signe une performance sensationnelle. Trois places de gagnées au départ et une bagarre incessante tout au long de la course pour dépasser les adversaires devant lui et accéder à une probante 7e place, à deux secondes du podium !

Aux portes du Top 5ILLUSTRATION_F4_Ledenon

Toujours aussi performant pour gagner des places, le natif du Havre va encore s'illustrer en Course 3 en réussissant un départ canon depuis sa 8e position sur la grille. Aussi déterminé que « propre » dans son pilotage, il accède ainsi à une 6e place qu'il va consolider et préserver jusqu'au drapeau à damier.

Course avortée

Motivé comme toujours, Théo aborde la Course 4 dans les meilleures dispositions et prend à nouveau un très beau – et chaud – départ qui lui permet de gagner une position. 5e, il reste au contact du groupe de tête et creuse un petit écart sur ses poursuivants histoire de se ménager une « zone de confort ». Mais à la lutte avec les meilleurs, il finit par se retrouver sous la menace de plusieurs concurrents au bout du cinquième tour. Théo se fait passer et tasser une première fois au virage du Pont, visitant la « moquette » qui borde la piste, avant de ressortir cote à cote avec Pierre-Alexandre Jean qui lui dispute sa position. Mais dans la remontée du Camion, il se fait taper par Hugo Chevalier qui manque son freinage. Roue arrière droite touchée, bras de suspension cassé : c'est l'abandon. Ce fut bref, intense, et pas du tout du goût du pilote au moment de laisser sa F4 en bord de piste…

« Le drive-through de la première course ne m'a pas vraiment mis dans de bonnes dispositions alors que je tenais le rythme » résume Théo. « Mais j'ai quand même pu montrer mes capacités à remonter et à dépasser dans les courses suivantes et je retiendrai cet aspect positif du week-end. J'ai fait des chronos vraiment intéressants dans la Course 4 où je suis resté dans le peloton de tête jusqu'à mon abandon. Bref, du bon en performance mais du moins bon en terme de classement. Je pense avoir aussi franchi un cap au niveau des départs, surtout sur cette piste légèrement en pente au niveau de la grille. »

Meeting mitigé au final, loin des espoirs de Théo et de son potentiel. L'histoire va reprendre son fil dès le 8 juillet dans le cadre du GT Tour sur le circuit de Magny-Cours. A suivre donc…

Classement Général après 12 courses
  1. Yifei Ye (292 points)
  2. Gilles Magnus (146 points)
  3. Pierre-Alexandre Jean (120 pts)
  4. Hugo Chevalier (107 points)
  5. Michael Benyahia (98 points)
  6. Tristan Charpentier (87 points)
  7. Théo Coicaud (78 points)